Le sexe : quels effets sur le cerveau ?

Le cerveau, centre de la mémoire ou encore du langage, demeure un mystère pour l’homme bien que plusieurs questions ont déjà trouvé réponse le concernant. Contrairement à lui, le comportement ou désir sexuel a longtemps été sujet à très peu d’attention, alors qu’il est l’un des plus puissants désirs humains. Mais la science commence peu à peu à s’y intéresser. Découvrons ici quelques-uns de ses effets sur le cerveau.

Le sexe : un puissant antidépresseur

En plus de nous procurer un plaisir (difficilement descriptible), Le sexe est, en plus d’être amusant, très bénéfique pour notre corps et santé. Cela a été prouvé par la science. Des études attestent qu’il réduit grandement les risques de stress, d’états dépressifs et favorise la bonne humeur. Aussi, plusieurs études montrent que la prostaglandine et l’œstrogène contenus dans le sperme ont des effets antidépresseurs. Ainsi, les femmes n’ayant pas recours au préservatif sont moins sujettes à la dépression. Il faut bien-sûr s’assurer de la bonne santé des deux partenaires. Pour pimenter ces instants et les rendre toujours plus intenses, la lingerie sexy est la clé. Et tenez vous tranquille, l’effet est assuré ! Pour plus d’informations, cliquez sur le lien http://www.lingerie-sexy.info.

Le sexe : un sédatif et un somnifère très efficace

On ne cessera jamais de le dire, le sexe est un excellent remède contre le stress. Il est possible d'être stressé lors d’un discours en public (qui serait la première peur de l’homme) ou un examen important. Les rapports sexuels permettent de réduire le stress et d’éviter la monté de la tension artérielle. C’est l’hormone ocytocine qui en est responsable. En effet, cette dernière participe au partenariat et renforce la confiance en soi. Quant à son rôle de somnifère, ce sont plus les hommes qui en bénéficient. Pourquoi ? Après l’éjaculation donnant lieu à la libération d’hormones (dopamine, ocytocine et sérotonine), le cortex préfrontal, responsable de la planification, la résolution de nouveaux problèmes ou encore du contrôle des actions, a tendance à presque s’éteindre.

Share